BLOGUE

La gestion responsable des matières résiduelles (suite 2). Saviez-vous que?

10 janvier 2019

Le recyclage est de plus en plus intégré à nos habitudes de vie, et c’est tant mieux! Le geste de recycler posé au quotidien préserve nos ressources en permettant de refaire du neuf avec du vieux. Voici quelques exemples :


  • Chaque année 390 millions de contenants consignés ne sont pas rapportés chez le marchand ni placés au recyclage. Mis bout à bout, ces contenants font trois fois le tour de la Terre. C’est près de 20 millions de dollars non réclamés par les consommateurs.
  • La première illustration du logo du recyclage, le ruban de Möbius, tel qu’on le connaît maintenant remonte à 1970. Un étudiant du nom de Gary Anderson l’avait créé dans le cadre du concours pour illustrer le système de recyclage de son école. Il s’est alors inspiré de la symbolique de continuité du ruban à une face découvert par le mathématicien et astronome August Möbius donnant le nom au célèbre pictogramme aujourd’hui internationalement reconnu.
  • Récupérer ses matières recyclables, permet de soutenir une économie florissante au Québec, celle de la mise en valeur des matières résiduelles qui représente 10 500 emplois directs dans toutes les régions du Québec qui comptent un chiffre d’affaires annuel de 1,2 milliard de dollars.
  • Les matières récupérées offrent aujourd'hui des possibilités de recyclage étonnantes. Ainsi, le papier journal récupéré peut servir à fabriquer de la litière pour les animaux ; le verre entre dans la composition de blocs de béton et un vêtement en polar peut être fabriqué à l'aide de plastique récupéré.

Source : Recyc Québec