BLOGUE

Acheter recyclé, c’est contribuer à la protection de l’environnement

12 novembre 2018

La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles a comme grand objectif d’éliminer une seule matière résiduelle au Québec, soit le résidu ultime.

  • Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées
  • Recycler 70 % du papier, carton, plastique, verre et métal
  • Recycler 60 % de la matière organique
  • Recycler ou valoriser 80 % des résidus de béton, de brique et d’asphalte
  • Trier à la source ou acheminer vers un centre de tri 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition

Acheter des produits à contenu recyclé permet de créer une demande soutenue pour les matières secondaires, c’est-à-dire les matières issues du recyclage qui entrent dans la fabrication de nouveaux produits. On favorise ainsi le développement et le maintien de nouveaux débouchés pour des matières autrement vouées à l’élimination.

Ainsi, en achetant des produits issus du recyclage, on protège l’environnement de deux façons :

  • En utilisant des matières résiduelles dans la fabrication de nouveaux produits, on évite de recourir à l’élimination pour en disposer, ce qui réduit aussi les gaz à effet de serre qui auraient pu être générés dans le processus.
  • En encourageant l’utilisation de matières secondaires dans la fabrication de nouveaux produits plutôt que de la matière vierge, on préserve les ressources naturelles.